Les épaules et notre capacité à faire face à la vie

Par Ulrich Freitag

Dans le premier article de la série, nous avons abordé le thème de l'intelligence du coeur et du toucher.

Le deuxième article avec le thème » Les épaules et notre capacité à faire face à la vie » nous permet de voir d`autres aspects de la thérapie psychocorporelle :

  1. les méridiens de la médecine chinoise et leurs liens avec nos émotions
  2. l'armure musculaire reliée à l'approche segmentaire de la thérapie néo-reichienne

Plusieurs méridiens parcourent le segment des épaules, mais le méridien Vésicule Biliaire est particulièrement important compte tenu des responsabilités excessives que nous prenons souvent sur nos épaules. Le méridien Vésicule Biliaire est relié à l'élément Bois -appelé Hun-. L'aspect psychique associé est en rapport avec notre capacité à répondre de façon appropriée aux évènements de la vie. « Une déficience de l'énergie Hun peut se manifester par un sentiment d'impuissance; un excès, par des sentiments agressifs. Dans ce cas comme dans l'autre, il est difficile de répondre adéquatement » (1). L'équilibre se trouve par l 'affirmation de soi, ce qui signifie prendre sa place et s'y tenir. Les tensions dans les épaules peuvent résulter de conflits entre l'affirmation de soi et un autocontrôle excessif.

Les tensions dans les épaules peuvent se produire aussi quand nous tentons d'arrêter le mouvement de la vie, ou de nos sentiments. Nous perdons alors notre capacité à répondre aux plaisirs. Comme le dit Wilhelm Reich : « Le plaisir refusé se transforme en rage, et la rage refoulée se transforme en spasmes musculaires » (2). La vie incitant au plaisir, au « oui », est coupée et remplacée par une attitude « non-non », qui se manifeste par une armure musculaire et une absence de contact psychique.

Les diverses positions des épaules montrent les différentes attitudes psychologiques. Des épaules voûtées indiquent la peur d'être blessé et la vulnérabilité. Des épaules rondes et voûtées montrent une personne accablée par la vie, ou prenant plus de responsabilités qu'elle ne peut en assumer. Des épaules remontées et arquées sont souvent rigides et indiquent une incapacité à se libérer de la peur. Des épaules remontées montrent la peur, le refoulement de la peur et la colère qui y est rattachée. Des épaules rétractées et tirées en arrière montrent quelqu'un retenant ses émotions et restreignant son mouvement vers le monde, comme pour ne pas perdre son sang froid.

Quand une personne est en colère, elle sent une puissante vague d'énergie. L'émotion yang de la colère est associée au méridien du Foie, et son énergie ascendante amène cette puissante vague d'énergie vers les épaules, le cou et le haut des bras où elle se concentre tout particulièrement dans les points # 20, 21 de la Vésicule Biliaire. Une partie de la réaction de colère est constituée par une poussée d'adrénaline, ce qui engendre une accélération des rythmes cardiaque et respiratoire et les muscles volontaires reçoivent davantage d'énergie grâce au glycogène libéré par le foie. En même temps, un besoin puissant d'exprimer verbalement ou physiquement cette colère apparaît. Quand la colère est réprimée, l'énergie se concentre dans le haut des bras, dans les épaules et le cou et y reste piégée.

Cela me rappelle une femme qui considérait que « la vie est un combat ». Au cours d'une séance de thérapie psychocorporelle elle a commencé à s'affirmer verbalement et à donner fortement des coups avec ses bras et ses épaules. Ces mouvements ont relâché la colère bloquée et l'ont aidée considérablement à se sentir plus calme et en paix. Elle a compris ce que signifiait prendre sa place. Après quelques semaines, elle pouvait encore constater les bienfaits physiques et combien il était important pour elle de laisser aller le mouvement, la voix et les émotions comme ils venaient.

Les deux autres méridiens qui sont très importants pour la région des épaules sont l'Intestin Grêle et le Triple Réchauffeur. Leurs fonctions traditionnelles sont l'assimilation et la transformation de l'énergie. Ils sont tous les deux aussi en relation psychologique avec le monde extérieur. Le Triple Réchauffeur est en rapport avec les relations sociales, l'Intestin Grêle avec l'assimilation des évènements psychologiques. Comme ces deux méridiens sont directement reliés au Shen -au coeur-, leur relâchement dans la zone épaule-bras amène normalement une profonde relaxation du corps et de l'esprit.

Selon la médecine chinoise, la plupart des problèmes d'épaules relèvent d`un blocage énergétique. Quand les gens sont fatigués ou épuisés, les manifestations extérieures comme le vent, le froid, l'humidité, peuvent pénétrer facilement. Quand ils s'attaquent aux épaules, ils obstruent la circulation du Qi et du sang dans les canaux, interrompant les fonctions des muscles qui y sont reliés. Comme nous l'avons vu, des blocages d'énergie proviennent aussi de sources internes, comme une forte émotion, provoquant une douleur dans les épaules. L'acupression et le massage profond dans la thérapie psychocorporelle sont particulièrement utiles lors de contractions et de douleur dans la partie antérieure de l'épaule, ainsi qu'en cas de périarthrite de la ceinture scapulaire et de bursite.

En médecine chinoise, le mot PEI est employé pour indiquer tous les malaises caractérisés par une douleur ou - en d'autres termes - par les obstructions énergétiques. Une épaule bloquée -indépendamment de l'origine externe ou interne- est un manque de yang et un excès de yin. Des énergies néfastes, comme l'humidité ou le froid, peuvent pénétrer lorsqu'il y a un manque de yang. Comme le yang est trop faible pour faire circuler le yin, le yin devient de plus en plus concentré et immobile, jusqu'à ce que, à l'extrême, le froid et l'humidité dans la zone de l'épaule menacent finalement d'immobiliser complètement l'épaule.

Devenir conscient signifie à ce moment là être à l'écoute des premiers symptômes et agir de façon appropriée : par exemple, se protéger des éléments extérieurs néfastes avec des vêtements chauds, se réchauffer le corps dans un sauna ou au soleil, se laisser aller à exprimer les émotions refoulées, réexaminer notre vie et nos réactions face aux situations stressantes ou simplement recevoir une séance en Thérapie Psychocorporelle. Les Taoïstes disent que la maladie s'en va quand on est en contact avec notre nature profonde et que la santé, c'est « retrouver le chemin de chez soi ».

(1)Teeguarden, Iona Marsaa, The Joy of Feeling : Bodymind Acupressure, Japan Publications, Inc., Tokyo et New York, p. 73
(2) Reich, Wilhelm, Character Analysis, 1945, 1990, The Noonday Press, N.Y., p. 389